Image1

 

 BIENVENUE

 

C’est avant l’hiver qu’on ensemence un champ de blé ; d’abord rien ne se passe en surface ; tout est enfoui. Le travail de l’homme ne donne du fruit qu’au printemps. Il en va de même pour la méditation.
Elle est ce travail de l’automne, qui pourrait nous décevoir dans un premier temps, car nous ne récoltons rien. Il faut que l’hiver passe, l’hiver « du silence », mais au printemps, grâce à la double action du soleil et de la pluie, le blé surgit enfin et donne son fruit. C’est cela aussi la méditation : elle nous prépare la récolte prochaine, la nourriture pour demain.
Celui qui marche en pleurant, quand il porte la semence revient avec allégresse, quand il porte les gerbes.

(Ps 126, 6) Daniel Bourguet